Mylène Farmer : l'amorce d'un retour annoncé

Mylène Farmer amorce son retour avec un changement de maison de disques. Son départ de chez Universal Music/Polydor est d'autant plus retentissant après plus de trente ans de carrière passés au sein de la major. La nouvelle était très attendue par les fans.

Exit Polydor ! Mylène Farmer a décidé de changer d'optique en quittant la marque d'Universal Music pour Sony Music, après plus de trente ans de « haute » fidélité à au label français. Le départ de son ami Pascal Nègre de la présidence du groupe Universal Music a sans doute influencé le choix de la chanteuse. Icône de l'industrie musicale, Pascal Nègre avait été poussé par Vincent Bolloré à quitter le groupe. Pascal Nègre avait eu un désaccord d'organisation avec le médiatique Président de Vivendi, la maison mère d'Universal et Canal+ : « Disons que j'ai été Bollorévoqué » [Rires]. La décision de Mylène Farmer semble donc tout à fait naturelle aux vues de son lien avec ce dernier. 

Mylène avait signé deux 45T Maman à tort et On est tous des imbéciles en 1984 et 1985 chez RCA avant de rejoindre Polydor dès 1985. C'est sous ce label que sortit son premier album Cendres de Lune en avril 1986.

Des fans las de Polydor

Certains fans avouaient leur lassitude de voir Mylène Farmer encore chez Polydor. On se souvient de la vraie-fausse fermeture du site Mylene.net en août 2013, et qui avait fait grand bruit jusqu'aux oreilles de Polydor. Des menaces émanant de la major auraient été perpétrées à l'encontre du fansite pour une question de droits d'auteur. Le label avait démenti toute pression par ce communiqué : « Nous déplorons la polémique exercée autour du site Mylene.net. Sa fermeture incombe aux seuls fondateurs de ce site. En aucun cas Universal Music n’a exercé de pression juridique dans ce sens,et nous déplorons la contre publicité faite autour de l’artiste à quelques jours de son grand retour sur scène ».

Depuis ce buzz, des fans se sont insurgés contre Polydor, allant jusqu'à invoquer la perte de créativité de la chanteuse due à un rendement commercial effréné. Bref, quand l'opinion flirte avec la diffamation, la polémique enflamme les réseaux sociaux et les modules commentaires de Mylene.net qui d'ailleurs, n'avaient pas besoin de cela pour donner une ambiance électrique.  

Un joli coup

Joli coup pour Sony Music qui accueille Mylène Farmer. La major l'a elle-même annoncé dans un communiqué transmis ce 15 mars peu avant 18 heures : « C'est un grand privilège d'accueillir Mylène Farmer au sein de notre maison. Une artiste emblématique que nous sommes heureux de pouvoir accompagner dans la suite de sa carrière » confie Stéphane Le Tavernier, Président de Sony Music Entertainment France.

Contrôlée par Sony Corporation of America, Sony Music Entertainment est l'une des plus grande maisons de disques au monde appelées « majors ». Parmi celles-ci, figurent en bonnes places Universal Music et Warner Music. Sony Music intègre en son sein les labels A+LSO, Arista, BMG, Columbia, Jive Epic, Legacy ou encore Smart Marsterworks. Ces labels accueillent des artistes issus d'univers différents comme en France : Bénabar, Black M, Maître Gims, Patrick Bruel, Julien Doré ou Véronique Sanson.

À l'international, on retrouve Alice on the roof, Daft Punk, Josef Salvat, Shakira, Sia ou encore Justin Timberlake.

Un nouvel album

Ce changement est évidemment annonciateur d'un nouvel album. Nous ne connaissons pas la teneur du contrat liant désormais Mylène Farmer à Sony Music. Cependant, un opus doit sortir avant la fin de l'année, selon Sony Music. La date sera communiquée ultérieurement.

Même si nous ne disposons d'informations sur le retour de Mylène Farmer après son album Interstellaires, cette nouvelle ne peut que ravir les fans attendant la chanteuse sur scène avec impatience.

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0