Depeche Mode : l'appel à la révolution dans un clip

Dave Gahan se rebelle dans un clip très urbain et très angoissant. Anton Corbijn c'est collé à la réalisation, en bon révolutionnaire.

 

Où est la révolution ? Qui prend vos décisions ? Vous ou votre religion ? Votre gouvernement, vos pays, Vos junkies patriotes ?

Voilà les questions que pose Depeche Mode au public... le public, ce sont les fans mais aussi lui, elle, moi, vous ! Ce nouveau titre marquant un retour fracassant du groupe de Basildon, a de quoi interpeler dans cette époque troublée : Dave Gahan s'adresse avec rage à une poignée d'ouvriers, au milieu d'une usine désaffectée. Le chanteur se pose en grand leader sur une estrade. Devant lui, les travailleurs effectuent une chorégraphie, puis des femmes militaires agitent des drapeaux sans regarder le chanteur. Ont-ils entendu le message ? La révolte est-elle en marche ou déjà perdue ? Filmé en noir et blanc avec une pointe de couleur rouge, Le clip de Where's The Revolution, le nouveau single de Depeche Mode, est très urbain et très angoissant. C'est bien sûr au sens 1 que nous entendons le mot « urbain », c'est à dire « de la ville ». Et la ville peut être angoissante, voire terrifiante, surtout en cette période des plus inquiétantes. 

 

Le clip se veut minimaliste et esthétique à la fois. La vidéo est signée du réalisateur néerlandais Anton Corbijn, qui a déjà travaillé avec Depeche Mode, mais aussi Arcade Fire, Coldplay, Propaganda ou U2. Collaborateur de longue date de Depeche Mode, Corbijn a façonné l'image du groupe dès ses débuts, à coup de direction artistique, photographies officielles, ou réalisations de clips, captations lives. Le photographe-réalisateur est notamment l'auteur des clips de Enjoy The Silence (première version), Never Let Me Down Again, Stangelove, plus récemment de celui de Should Be Higher.

 

Attendu le 17 mars, le nouvel album de Depeche Mode, Spirit, s'annonce donc très engagé. Le groupe Britannique défendra sur scène ce quatorzième opus dans quelques mois dans le Global Spirit Tour. Il Les trois compagnons d'armes joueront le 12 mai à Nice, le 29 mai à Lille et le 1er juillet au Stade de France.

Réveiller le monde

Avec une tonalité grave, ce clip engagé vient renforcer les paroles sombres de Where's The Révolution. Bien plus que d'offrir une chanson, la démarche du groupe tend clairement à sensibiliser les masses sur ce qu'il se passe : vérouillages des systèmes financiers et démocratiques par un noyau d'élites, intégrisme religieux, montée des extrêmes, crises politiques, menace de la paix. il s'agit de réveiller tout à chacun, de réveiller le monde ! On retrouve dans le clip Dave Gahan, Martin L. Gore et Andrew Fletcher affublés d'une fausse barbe rappelant celle de Karl Marx, le théoricien de la révolution. Aussi désuet ou cliché qu'il puisse paraître, le symbole est néanmoins très fort. Les images sont quasiment en noir et blanc, on aperçoit pourtant des drapeaux rouges, là aussi une allégorie des plus frappantes. C'est surtout le contenu du texte qui est frappant et appronffondit peut-être notre vision de l'avenir.

Avec les élections, et les affaires de toutes sortes, 2017 marque un dégoût mondial de la corruption, du totalitarisme. C'est ce que Depeche Mode dénonce. Le changement pour bientôt ?  Réveillez-vous, réveillons-nous !

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0