Grammy Awards 2017 : le sacre d'Adele

La cérémonie 2017 des Grammy Awards était dimanche à Los Angeles un véritable sacre pour la chanteuse britannique Adele, qui a reçu cinq prix, dont pour certains elle était notamment en compétition avec Beyoncé. 

Hello les récompenses

Le célèbre titre Hello a ainsi remporté le Grammy de la Chanson de l'année, devant la  Formation très hip-hop de Beyoncé. Son déhanchement légendaire semblait ici être fade pour elle. Hello a également remporté le Grammy du meilleur enregistrement. Quant à l'album 25 dont cet extrait est issu a aussi décroché la récompense de l'album de l'année. C'est la seconde fois que la chaneuse britannique décroche les prix d'album et de disque de l'année, après avoir également avoir déjà été sacrée au Grammys 2012 avec Rolling in the Deep et l'album 21, un opus aux ventes mondiales record. La diva a également obtenu les trophés pour la meilleure prestation solo pop avec Hello et l'album pop vocal avec 25.

 

Adele Adele entre ainsi dans l'histoire de la cérémonie, en devenant la première à réaliser un tel doublé pour deux albums consécutifs depuis Stevie Wonder voici quatre décennies. Avant même que la cérémonie ne débute officiellement, Adele avait auparavant raflé les statuettes de meilleure performance pop solo et album de pop vocale. Les 59e Grammy Awards s'étaient ensuite officiellement ouverts à Los Angeles, au Staples Center, sur une interprétation du fameux Hello.

 

Adele a eu la délicatesse de rendre hommage à sa consœur Beyoncé : « Merci, mais je ne peux pas accepter cette récompense. Beyoncé est l'artiste de ma vie, et ton album Lemonade est monumental. Tu es notre lumière. Ce que tu fais ressentir à mes amis, et à mes amis noirs, tu leur donnes la force de revendiquer leurs droits. Je t'aime et je t'aimerai toujours. »

Les aléas du direct impitoyables

Insatisfaite alors qu'elle interprétait la chanson Fastlove en hommage à George Michael, Adele a du reprendre sa prestation au début après une interruption de  quelques secondes. Chantant en décalage par rapport à la version réorchestrée de Fast Love, Adele a coupé net son interprétation à la grande surprise de l'assemblée. Elle s'est évidemment excusée, avant de dire aux musiciens de reprendre au début, « par respect pour la mémoire de George Michael ». La s'est largement rattrapée lors de sa reprise. Adele a chanté Faslove en hommage à George Michael, décédé le 25 décembre dernier. Les aléas du direct sont impitoyables, mais c'est le jeu. Adele l'a visiblement bien accepté. Chapeau l'artiste !

 

Le direct met aussi les productions à mal, lorsque notamment des artistes se présentent en tenue excentrique ou indécente. Certains en profitent pour glisser une petite  « provoquounette » comme Lady Gaga qui avait opté pour une tenue dénudant ses atouts, ventre y compris. La Mother Monster arborait un haut écourté dévoilant le dessous de ses seins. Elle a agencé le tout à une culotte de cuir et des bottes cuissardes façon sado-maso. Le public a déjà pu admirer le « bedon » de la chanteuse lors du Super Bowl dimanche dernier. Son accoutrement n'a pas manqué de d'engendrer des commentaires négatifs. C'est Gaga !

Gaga aussi le sacre d'Adele, mais pour d'autres raisons. L'artiste méritait amplement d'être récompensée, au même titre que les autres d'ailleurs. Elle a gagné ce dimanche cinq trophés, un record pour une soirée mémorable.

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0