Jain, l'icône indie-pop des Victoires de la musique

Nommée « révélation pop » en 2016, Jain a obtenu ce vendredi soir deux victoires dont celle de l’artiste féminine de l’année. La jeune artiste est la grande gagnante des Victoires de la musique 2017. Renaud tire lui aussi son épingle du jeu dans un palmarès somptueux et multi-âge.

Il y a tout juste un an, Jeanne Galice, plus connu sous le nom de Jain, a été nommée dans la catégorie « album révélation » sans rien gagner. S'il fallait une justice, elle est intervenue hier soir. Jain a obtenu la première Victoire de la soirée, celle du vidéo-clip pour la chanson Makeba. C'était une belle soirée pour la tout aussi belle jeune femme de 25 ans, née à Toulouse et dont la musique s'impreigne de ses nombreux voyages, dans les pas de son père travaillant dans une compagnie pétrolière.

Jain, artiste féminine de l'année

Un premier album sort en 2015. Baptisé Zanaka, mot malgache signifiant « enfant », en hommage à sa mère franco-malgache, cet opus est aussi comme le premier enfant de l'auteure-compositrice-interprète. Zanaka ne tarde pas à s'imposer en tant que disque le plus original de part ses influences multi-culturelles. Jain plait avec Come, premier single alchimique, coloré et sautillant d'une reine de la peinture musicale à l'envergure univeselle. Dans son sillage, des titres comme Heads Up, Hope et bien sûr Makeba (hommage à Miriam Makeba, l’interprète de Pata Pata) confirment le talent de Jain à composer ses comptines electro-tribales, à la fois espiègles et profondes. L'album a été certifié double-platine avec 200 000 ventes au compteur. Jain l’a promotionné lors de concerts, de salles en festivals. Autant dire qu’on est proche de la perfection : une artiste si jeune et déjà expérimenté par ses voyages qu'elle met habilement dans ses chansons, un show frais et très professionnel qui lui a valu d’être à nouveau nommée cette année, notamment dans la catégorie de l’artiste féminine de l’année. Jain a gagné. Avec deux Victoires, elle est la plus primée de cette édition. Jain se situe dans la continuité de ces artistes français ou francophones qui peuvent nourrir une ambition internationale, tels Stromae et Christine & the Queens ces dernières années.

Pour Jain, on pourrait oser le slogan « Elle a tout d'une grande », mais nous dirons simplement que son succès est amplement mérité, surtout hier, face à Véronique Sanson et Imany. Elle est devenue l'icône indie-pop des Victoires de la musique. Celle qui a grandi loin de ses racines en écoutant du hip hop nous offre aujourd'hui le soleil de ses terres adoptives dans des chansons modernistes. Si ses arrangements sont bricolés, alors Jain est une bricoleuse de génie. 

Un palmarès somptueux et multi-âge

Le reste du palmarès récompense la jeunesse face à des vétérans comme Jean-Michel Jarre. La Victoire de la Musique de l'album de musique électronique ou dance revient ainsi à Valentin Brunel alias, Kungs. Il est l'un des artistes de la scène electro les plus suivis du moment. Son tube This Girl, le confirme en faisant danser les foules. Alors qu'il bricolait encore sur son synthé et son ordi voici quelques mois, le jeune DJ toulonnais joue désormais dans des salles prestigieuses aux quatre coins du monde, à l'image d'un David Guetta dont il a d'ailleurs assuré les premières parties. À seulement 19 ans, Kungs figure désormais parmi les DJ les plus demandés et les plus talentueux. Le voici récompensé ce vendredi soir à l'occasion de la 32e cérémonie des Victoires de la musique. Ce petit prince de l'electro n'a pas fini de faire parler de lui, en vrai « gentleman », bien sûr, traduction française du mot letton « kungs » . Renversant, non ?

L'intégralité des résultats du palmarès :

Artiste masculin de l’année : 

 

- Benjamin Biolay 

- Vincent Delerm 

- Renaud

 

Artiste féminine de l’année : 

 

- Imany 

- Jain 

- Véronique Sanson

 

Album révélation : 

 

- Amir - Au coeur de moi 

- Claudio Capéo - Claudio Capéo 

- Radio Elvis - Les Conquêtes

 

Groupe ou artiste révélation scène : 

 

- Broken Back 

- L.E.J 

- Minuit

 

Chanson originale de l’année : 

 

- MHD - A kele nta 

- Véronique Sanson - Et je l’appelle encore 

- Amir - J’ai cherché 

- Vianney - Je m’en vais

 

Album Chanson de l’année : 

 

- Julien Doré - Et 

- Christophe Maé - L’Attrape-rêves 

- Benjamin Biolay - Palermo Hollywood

 

Album Rock de l’année : 

 

- Louise Attaque - Anomalie 

- La Femme - Mystère 

- Mickey 3D - Sebolavy

 

Album Musiques urbaines de l’année : 

 

- Georgio - Hera 

- Jul - My World 

- Kool Shen - Sur le fil du rasoir

 

Album Musiques électroniques de l’année : 

 

- Jean-Michel Jarre - Electronica 2 : The Heart of Noise 

- Kungs - Layers 

- Justice - Woman

 

Album Musiques du monde de l’année : 

 

- Calypso Rose - Far from home 

- Acid Arab - Musique de France 

- Rokia Traore - Né so

 

Clip vidéo de l’année : 

 

- Yael Naim - Coward 

- Jain - Makeba 

- Cassius - The Missing

 

Spectacle musical / Tournée / Concert : 

 

- Jain 

- Ibrahim Maalouf 

- Nekfeu

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0