La Canopée laisse passer les gouttes !

Inaugurée en grande pompe, la canopée du Forum des Halles à Paris se trouve à nouveau au centre d'une polémique. Des passants ont aperçu des ruissellements d'eau sous l'imposante toiture ne laissant pas de place au doute. En effet, il s'agit de fuites provenant des pluies. La mairie de Paris dément pourtant tout défaut de conception ou d'exécution.

Inaugurée mardi 05 avril, la Canopée des Halles continue de faire l'objet de nombreux commentaires. Des passants ont remarqué la formation de flaques d'eau à des endroits censés être secs. Les averses étaient plutôt rares sur Paris  ces derniers jours. Plus inquiétant, des traces de coulées marrons se sont formées sur certaines parties de la lourde structure de 8000 tonnes.

 

Un usager interrogé par BFMTV fait remarquer l'importance du projet et l'obligation de qualité : « Un programme aussi pharaonique... on a une certaine exigence de qualité, de réussite. Alors, si ça fuit, c'est raté ! ». Interpelé, Dominique Hucher, le directeur de la SemPariSeine, l’office public qui pilote le chantier des Halles,  a rétorqué : « On sent un peu l’eau, oui. Le passage de la Canopée est un espace extérieur qui est presque totalement protégé de la pluie, presque. »

Le manque d'étanchéité viendrait du croisement entre les vantelles et les poutrelles, tous les 7 ou 8 mètres, où il y a des espaces. Un autre élément pourrait également poser des problèmes : une conduite d’évacuation des fumées en cas d'incendie et donc impossible à obstruer.

Pour les associations de riverains, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase : la structure a coûté 240 millions d'euros, le double du budget initialement prévu. Outre les dépenses gargantuesques et l'aspect esthétique très contestés, pour ces associations, le « toit » ne sert strictement à rien. Des travaux complémentaires seraient prévus. La municipalité poursuit cependant : « Il n'y a pas de malfaçon ou de défaut dans la conception : la Canopée est fidèle à ce qu'elle doit être et à ce qui était prévu. », en ajoutant : « Il n'y a pas de fuite. La Canopée est présentée comme un espace extérieur, abrité, qui s'apparente à une place. Mais la structure n'a pas vocation à être imperméable. »

Il n'y aurait donc aucun problème, ni de conception, ni d'exécution ou de malfaçon. Mais au constat de ces infiltrations après une averse, le doute est permis. Les parisiens étaient probablement mieux protégés des gouttes avec les anciens « parapluies » des Halles.

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0