Un dessin en hommage à Charlie Hebdo

Mylène Farmer a réagi à l'attentat de Charlie Hebdo de mardi en composant un dessin posté par Polydor France. Sur ce dessin, vous reconnaitrez Lonely Lisa brandissant une pancarte sur laquelle est écrit « Je suis Charlie ». Ce dessin remanié pour la circonstance est un très beau geste de Mylène.

C'est à travers ce personnage fétiche que la chanteuse a choisi de s'exprimer indirectement au public. La liberté d'expression à toujours été essentielle dans la carrière de Mylène. Certains de ses clips ont fait l'objet d'une censure.

 

L'attaque de Charlie Hebdo à causé la mort de douze personne dont huit journalistes, et fait onze blessés. Le journal a été littéralement décapité, puisque ses principales têtes pensantes ont été froidement exécutées. Parmi le victimes figurent les dessinateurs Charb, Cabu, Honoré, Tignous et Volinski.

Lire l'article sur lexpress.fr

 

À l'attentat suivront trois autres attaques :

- Une fusillade à Montrouge, en banlieue sud de Paris, a fait un mort.

- Les frères Kouachi, auteurs de l'attentat sanglant contre Charlie Hebdo se sont retranchés hier, lourdement armés et avec un otage, dans les locaux d'une petite entreprise située en Seine et Marne, au nord-est de Paris.

- Toujours hier, une prise d'otage a eu lieu en fin de matinée au supermarché Hypercacher de la Porte de Vincennes à l'est de Paris. Une fusillade s'en est suivi suite à l'assaut des forces de l'ordre en fin d'après-midi. Bilan : cinq morts et quatre blessés.

 

Les lendemains ne seront désormais plus les mêmes. Une mobilisation spontanée a donné lieu à plusieurs manifestations en France et dans le monde. Les réseaux sociaux ont été largement sollicités.

Une manifestation sans précédent appelée « Marche Républicaine » se tiendra demain dimanche à Paris. Elle aura la Place de la République comme point de départ et Nation pour point d'arrivée. Le rendez-vous est  à 15h00 Place de la République.

 

Depuis le début de ce que l'on qualifie à juste titre d'horreur absolue, un slogan a été créé spontanément :  « Je suis Charlie ». C'est la presse, l'art, la France et le monde libre qui ont été gravement touchés.


C'est donc par le dessin, ce moyen d'expression cher Charb, Cabu, Honoré, Tignous et Volinski que Mylène Farmer a choisi de leur rendre hommage. Les dessinateurs corrosifs méthodiquement assassinés et les autres victimes resteront à jamais gravées dans la mémoire collective. L'essentiel est maintenant de ne pas céder à la psychose ou à la haine. Et si tu tombes sept fois, toujours se relever huit !

 

Mylenium Coda est Charlie.

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0