MYLÈNE FARMER SIGNE UNE PÉTITION CONTRE LA PEINE DE MORT EN BIÉLORUSSIE

Mylène a signé aujourd'hui une pétition contre la peine de mort en Biélorussie. Sa décision fait suite à une sollicitation de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme et du Centre de Défense des Droits de l'Homme :

Photo de Nathalie Delépine
Photo de Nathalie Delépine

C'est donc trois jours avant son arrivée à Minsk, capitale de la Biélorussie qui accueille le Timeless 2013 que Mylène a signé une pétition contre la peine de mort en Biélorussie (Human Rights Defenders against the Death Penalty in Belarus).

Par son geste, elle a répondu favorablement à une lettre qu'elle a reçue de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme et du Centre de défense des droits de l'Homme « Viasna ». Cette missive l'a informée de la nature du problème de la peine de mort en Biélorussie, qui est le dernier pays en Europe à l'appliquer.

 

« Aussi n'est-il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste que celui-là : concourir à l'abolition de la peine de mort. » À sa signature, Mylène Farmer a ajouté cette phrase de Victor Hugo qui, dans la préface de son roman « Le Dernier Jour d'un condamné » (1829), s'exprime en faveur de l'abolition de la peine de mort, et se demande comment une personne peut avoir le droit d'ôter la vie à une autre. Il dit occuper, « au nom de tous les accusés possibles, innocents ou coupables, devant toutes les cours, tous les prétoires, tous les jurys, toutes les justices ».

 

La pétition s'adresse aux autorités bélarusses et exige l'abolition de la peine de mort dans ce pays : « Aujourd'hui, alors que tous les pays d'Europe et de l'ancienne URSS ont aboli la peine de mort, il est temps pour la Biélorussie de faire preuve d'humanisme en mettant un terme au meurtre d'État. »

 

Les activistes de la campagne contre la peine de mort en Biélorussie, lancée en 2009, appellent les célébrités du monde entier à signer la pétition, afin d'attirer l'attention du public sur ce sujet universel. En 2010, ils ont notamment recueilli la signature du musicien anglais Sting, qui a également enregistré un message vidéo intitulé « Time to Change (le temps du changement) ». Puis, en 2012, la campagne a été soutenue par la chanteuse suédoise Loreen, gagnante de l'Eurovision.

 

Rappelons que la chanteuse est sensible à tout ce qui concerne les droits de l'homme, de l'enfant et la pauvreté dans le monde. Elle est de coutûme très discrète sur ses contributions à des œuvres humanitaires ou politiques.

Cet engagement est nécessaire pour l'évolution des droits de l'homme là bas, et aussi, très courageux de la part de Mylène. Son concert débute dans trois jours !

Il est indispensable aussi de rappeler que la peine de mort est malheureusement appliquée   ailleurs qu'en Biélorussie : dans certains pays du Moyen Orient, d'Asie et dans certains états des États-Unis.

 

Tout le monde peut signer la pétition ici

EXTRAIT DE L'ARTICLE DE RUE 89

Parution : 24 octobre 2013 à 11h06

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Manu (jeudi, 24 octobre 2013 20:41)

    Mylene Farmer et les autres ne devraient pas aller dans ces pays là tant qu'il n'y a pas d'amélioration. En revanche, la mobilisation doit prendre de l'ampleur via les réseaux sociaux. Des mouvements associatifs existent sur place. Aidons les.

  • #2

    Anonyme (vendredi, 25 octobre 2013 14:50)

    Il y a des monstres capables de toutes les horreurs. Même si les proches des victimes ont soif de haine, voire de vengeance, c'est compréhensible, la peine de mort n'est pas une réponse aux actes des criminels dans le monde. Les états peuvent être aussi des criminels... en toute impunité ?

  • #3

    Âme Suturée (vendredi, 25 octobre 2013 16:34)

    Le Mffcf.org remet en doute le fait que Mylène ait réellement signé la pétition Biélorusse. Il est vrai que son nom apparaît sur le document Internet, que tout le monde peut signer la pétition en ligne, et donc que n'importe qui peut utiliser le pseudo Mylène Farmer. Le Mffcf ne semble pas croire à cet engagement, de surcroît à trois jours du concert là-bas. Moi, j'y crois : elle s'est déjà engagée en faveur de plusieurs causes, pour les orphelins roumains ou contre la lapidation des femmes (cas de Sakineh Mohammadi)... Elle est aussi une grande amie de Salman Rushdie, auteur luttant pour la liberté d'expression et menacé de mort à plusieurs reprises. Depuis de nombreuses années, Mylène utilise courageusement et subtilement sa notoriété. Le plus surprenant ici est que son acte se retrouve en pleine lumière. Elle a l'habitude d'être très discrète sur ses participations à des causes.

  • #4

    Julien (vendredi, 25 octobre 2013 19:14)

    Pour moi, Mylène n’a pas signé cette pétition. Comme vous dites, elle est très discrète au sujet de ses actions humanitaires. Elle ne se risquerait pas à signer une pétition à la vue de tout le monde sur le web. Une autre personne a utilisé son pseudo de scène. En plus, elle n’est pas du genre à imposer son point de vue dans le pays qui la reçoit.

  • #5

    Eric (samedi, 26 octobre 2013 01:31)

    Y-a-t-il un démenti ou une confirmation du staff ou de Polydor au sujet de la signature de cette pétition par Mylène ?

  • #6

    Estefan (samedi, 26 octobre 2013 20:03)

    Bonsoir Éric,
    J'ai tenté de contacter Thierry Suc, sans succès pour l'instant. Il n'y a aucune nouvelle du staff ou de Polydor sur ce sujet. En revanche, les sources (Rue 89 et Viasna) son fiables. Si des informations plus complètes me parviennent, je ne manquerai pas de vous les communiquer.
    Cordialement