L'ouverture par le cubisme

Les Nids - Courbevoie - http://www.koz.fr
Les Nids - Courbevoie - http://www.koz.fr

L'agence Koz architects de Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel, membres du collectif Plan01, a remporté en 2007 le concours organisé par le Groupe 3F pour la réalisation d’un projet immobilier original et fonctionnel de 28 appartements à Courbevoie, dans la proche banlieue parisienne. Le concours prévoyait que les participants proposent une nouvelle conception des logements sociaux en les considérant des maisons individuelles.


Les Nids, c'est le nom de ce projet. Les architectes ont choisi quatre caractéristiques fondamentales des maisons individuelles, sur lesquelles baser leurs choix conceptuels. La flexibilité par exemple, c'est-à-dire la capacité de transformer les pièces en fonction des exigences de la famille qui changent au fil des années avec l'évolution du groupe familial. Les autres caractéristiques sont : l'unicité, c'est-à-dire rendre la maison unique et reconnaissable de la route, la possibilité de tourner autour de la structure en aménageant l'extérieur avec des patios, des jardins et des rampes et, pour finir, la possibilité de créer des relations avec les voisins.


Face aux ensembles d’immeubles compacts dressés comme une muraille, sur la ZAC des Fauvelles à Coubevoie, Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel ont choisi « l’ouverture par le cubisme » ; un édifice constitué de cassures, et de cubes en encorbellement. Ce jeu de construction qui n'a rien à envier au maître Picasso bouleverse les règles du logement social en dépoussiérant son aspect devenu désuet. Certes, des progrès ont été fait depuis une quinzaine d’année dans se domaine mais ils sont encore trop timides. Face à des pouvoirs publics sourds aux évolutions et à des bailleurs impuissants, la réalisation des deux architectes dépasse toutes les attentes. Non, les contraintes budgétaires ne restreignent pas l’invention et l’envie d’aller plus loin en qualité. La preuve, cet ensemble de 28 logements répartis dans deux grands blocs et une faille, permettant d’éviter un effet « mastoc » comme pour les barres HLM construites dans le passé. De part et d’autre, une surface de base correspondant à un trois- pièces sur laquelle vient se greffer en façade des pièces ajoutées si nécessaire, afin de former des T4 ou des T5. Chaque ajout est un cube et chaque cube en équilibre intègre sur son toit une terrasse destinée à l’appartement du dessus. Tous les logements bénéficient encore d’un balcon ceinturant de 1,50 m de large. Chaque chambre y débouche et le vaste salon souvent situé en angle est éclairé sur deux faces, ce qui permet de gagner en luminosité. L’ensemble est orienté sud-est, c’est le bain de soleil assuré à tous les étages. Les paliers sont vastes et ouverts. Lieux communs aérés, façades en dégradé vert et jaune, sols fluo, pré-canisses Une crèche et un fleuriste devraient être installés au rez-de-chaussée.


Enfin le logement social se voit doté d’un ensemble fonctionnel, plaisant et original, respectant l’environnement comme celui-ci. La qualité est là, c’est aux locataires d’être inventifs afin d’aménager du mieux possible leur espace respectif et d’en faire un lieu convivial. Le cimetière d’à côté ne s’en plaindra pas !

Projet :  KOZ architects
Photos : Guillaume Grasset et Jean-Baptiste Pellerin  
Lieu : Courbevoie, France

 

Partager cette page :

Écrire commentaire

Commentaires : 0